Association SNAC

Sécurité de la Nourriture pour Animaux de Compagnie

...

MENU
::::::::::

 

   ::  Présentation

 

   ::  Statuts

 

   ::  Règlement

 

::  NOS ADHERENTS

   :: CHATONS-CHIOTS    ---   -DISPONIBLES PAR -----     RACES

 

   :: Quelle santé

 

   :: 60 millions de         ---    Consommateurs

 

   :: La Malbouffe --------  --donnée à mon chien


 

 

 

 

MENU
::::::::::

 

  ::  Croquettes Poison

 

   ::  Mycotoxines ----------     (maladies)

 

   ::  Conseils --------------     Alimentation

 

  

 

 

 

 

MALADIES
:::::::::::::::

 

   ::  P.K.D

 

   ::  P.I.F.

 

   ::  HCM  &  CMO

 

   ::  Coryza

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

 

  


Association pour la Sécurité de nos Animaux de Compagnie

à imprimer et à publier le plus possible - Merci

Des mises à jour sont faites régulièrement - Dernière mise à jour 05/08/2016 - Revenez souvent.

DANS CE DOSSIER VOUS TROUVEREZ :

1 -  La SNAC : une nouvelle association est née

2 -  Pourquoi la SNAC ?

3 - Nourriture : attention DANGER ! – Qui peut adhérer ?

4 - Membres du bureau SNAC – 

5 - Questions et réponses.

6 - Témoignages

SEPTEMBRE 2007  Création de la  SNAC : « Association pour la Sécurité de la Nourriture de nos Animaux de Compagnie » est une association au service des chats et chiens – toutes races ou sans race -  et de leurs maîtres (particuliers et éleveurs).  Notre objectif est clair : contribuer à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des aliments pour animaux de compagnie disponibles sur le marché.  

ANNEES 2010 & 2011 = 260 ADHERENTS

ANNEES 2012 & 2016 = 350 ADHERENTS  :  Eleveurs ou propriétaires de chats et de chiens de race ou sans race.  Une mobilisation croissante. 

Cela montre combien l’association répond à une vraie attente, alors que des questions urgentes ne cessent de se poser sur la qualité et la sécurité des aliments destinés aux animaux et aux êtres humains. L’action de la SNAC se renforce !  

POURQUOI  LA  SNAC

Source d’informations précises et fiables. Alors que chaque consommateur peut aujourd’hui légitimement prétendre à une information claire et fiable, force est de constater qu’en matière de nourriture animale il est bien difficile d’y voir clair.  La SNAC , grâce au montant des adhésions qu’elle perçoit, fait  procéder par un laboratoire indépendant des marques de Pets-Food, l’analyse de tous les  aliments pour chats et les chiens disponibles sur le marché. 

Forte de ces analyses qu’elle fait réaliser par le laboratoire LABOCEA - recommandé par le Ministère de l'Agriculture - et de l’information qu’elle fournit ainsi à ses adhérents, la SNAC espère obtenir du Gouvernement, à moyen terme, la mise en place de NORMES pour les animaux domestiques. Normes qui n’existent que pour les animaux de ferme. Ce qui permettrait de contrôler l’alimentation destinée aux animaux de compagnie ; con trôles que ne font pas souvent les Pets-Food malgré leurs allégations ! A ce jour - année 2016 -, et malgré de nombreuses pétitions avec plus de 10.000 signatures, le Ministère de l'Agriculture de chaque Gouvrenement qui sesont succédés ne nous écoute pas. Les lobbys sont donc bien plus importants avec l'argent qu'ils laissent à l'Etat - qu'une association de défense pour nos 4 pattes - sans but lucratif - Loi 1901 -qui ne leur rapporte rien  (Voir Journal Officiel N° 1370 de Septembre 2007). C'est lamentable et pas près de changer !

Nourriture : attention danger ! 

Un simple constat est vite devenu le moteur d’une action associative  soit des contaminants trouvés dans la nourriture - La présence potentielle de ces substances contaminantes dans la nourriture destinée aux humains est un fait établi.

Des règles édictées par l’Union Européenne permettent de déboucher sur une certaine surveillance, avec néanmoins régulièrement des problèmes qui défraient la chronique. La nourriture pour animaux est aussi concernée - Si progressivement des garde-fous se mettent en place pour la surveillance de la nourriture destinée aux hommes, aucune règle précise n’existe pour la nourriture destinée aux animaux de compagnie.

La nourriture pour chiens et chats - mise en accusation aux USA en 2007 - suite à de nombreuses morts ou maladies suspectes (environ 1950 chats et 2400 chiens sont morts, selon les derniers chiffres), a vu le retrait de dizaines de produits de grandes marques destinés à l’alimentation des chats et des chiens.

En Janvier 2014, encore des centaines de chats et de chiens morts à cause de la Mélanine contenue dans les croquettes Royal Canin, dénoncé par la FDA contrôle de l'alimentation animale aux USA - ce qui n'existe ni en Europe, ni en France. Pourquoi ?

 Vous avez certainement entendu parler de ces « Pets-Food recalls » et de l’action menée par la FDA (l’agence américaine de règlementation des produits alimentaires) outre-Atlantique.

Les enquêtes menées aux USA ont conclu à la responsabilité de la nourriture, en soulignant le rôle toxique pour la santé animale des deux produits les plus toxiques : la mélamine et l’acide cyanurique. Des actions en justice ont aussi débouché sur des inculpations au mois de Février 2008. Bien entendu les marques les plus connues sont également concernées. Nous en avons les preuves par analyses.

En Europe, la situation est tout aussi inquiétante, malgré ce que vous racontent les distributeurs de croquettes en France, en Suisse et en Belgique.  

Les recommandations établies par l’Union Européenne concernent uniquement les humains et les animaux de ferme (Bovins-Porcins-etc...).  Aucune Norme n'a été établie pour nos animaux domestiques. Notre combat est également de demander au Gouvernement de mettre en place ces Normes pour nos 4 pattes. Depuis plusieurs années maintenant de nombreux propriétaires d’animaux et des vétérinaires s’interrogent sur des pathologies et des décès qu’ils ne parviennent pas à expliquer.

 Dans son numéro d’Avril 2008,  la revue « 60 Millions de Consommateurs » dans un article intitulé « Croquettes sous haute surveillance » (que vous trouverez sur notre page http://www.croquettes-chats-chiens.com/60millions.htm ) ouvre le dossier et met en avant le travail effectué par la SNAC sous l’impulsion de sa Présidente Mme Anne-Charlotte Poncet.   

Des quantités préoccupantes de mycotoxines encore aujourd’hui :

Dans son rapport intitulé « Evaluation des risques liés à la présence de mycotoxines dans les chaînes alimentaires humaines et animales » publié en décembre 2006, l’AFSSA (l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) conclut que :   «Chez les animaux de compagnie et de loisirs dont l'espérance de vie est généralement longue, c'est le risque lié à la consommation durable d'aliments contaminés qui doit faire l'objet de la surveillance la plus attentive. (…).  Si de fréquentes remontées du terrain montrent que les carnivores domestiques seraient susceptibles d'extérioriser des signes d'infécondité liés à une mycotoxicose oestrogénique, une seule série d'essais confirme  bien leur sensibilité. 

Des chiennes âgées de 6 mois ont reçu de la Zéaralénone pure additionnée à leur aliment, à la dose de 200 Kg/kg p.c. durant 7 jours équivalant à une concentration dans l'aliment de 10 mg/kg environ. Au terme de cet essai, les animaux avaient des utérus dans un état épouvantable et furent ovariohystérectomisés (stérilisés).

Nous citons ci-après des extraits de la dépêche AFP du 7 février 2008 :

« Les dirigeants de 2 entreprises Chinoises et 1 Américaine ont été inculpés Mercredi pour la fabrication et l'importation d'ingrédients entrant dans la composition de nourriture pour animaux qui ont causé la mort de milliers de chiens et chats aux Etats-Unis, au Canada, en Afrique du Sud (…)   -  Mais qu'en est-il pour l'Europe alors que les autorités des contrôles pour animaux de compagnie ne nous informent pas ?  Aux USA ces sociétés  ont été inculpées par un jury fédéral dans deux affaires liées, concernant  l'importation de plus de 800 tonnes de gluten faussement étiqueté afin de déjouer les inspections en Chine, et contenant de la mélamine, un additif dangereux, a indiqué mercredi dans un communiqué le bureau du procureur de Kansas City (Missouri, centre). "Des millions de propriétaires d'animaux domestiques se souviennent de l'angoisse générée par les rappels de nourriture pour animaux de l'an dernier", a déclaré le Procureur Fédéral, John Wood.    "Nous prenons au sérieux notre responsabilité qui est  d'imposer un niveau d'exigence élevé quant à la sécurité de l'approvisionnement des Etats-Unis en nourriture", a-t-il dit. »

En Europe, la situation est tout aussi inquiétante. Les recommandations établies par l’Union Européenne concernent uniquement les humains et les animaux de ferme (Bovins-Porcins-etc...).  Aucune Norme n'est encore obligatoire pour nos animaux domestiques. Notre combat est également de demander au Gouvernement de mettre en place ces Normes pour nos 4 pattes. Depuis plusieurs années maintenant de nombreux propriétaires d’animaux et des vétérinaires s’interrogent sur des pathologies et des décès qu’ils ne parviennent pas à expliquer.

CAPITAL - émission de la 5 - en a parlé fin 2012 suite à nos envois d'analyses - Idem pour la revue "Spécial chats" 3 pages ! Vous trouverez tous ces écrits sur notre forum public en vous y inscrivant : http://www.croquettes-forum.com

N'hésitez pas à vous inscrire - Nombreux conseils alimentaires, vaccinations, maladies, etc.... à votre disposition - témoignages par du vécu de nombreux éleveurs et de professionnels de la santé animale.

CI-DESSOUS TABLEAU DES TAUX MAXIMUM EN MYCOTOXINES - POUR LES ANIMAUX DE FERME ET TOUJOURS RIEN POUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE - SELON LES NORMES DE L'UNION EUROPEENNE D'AOUT 2006 * 1 mg/kg est égal à 1.000 µg/kg

LES MYCOTOXINES mg/kg µg/kg
* Zéaralénone 0,100 100
* Trichothécènes B (Dons - Déoxynivalénol - 15.0 acétyl déoxynivalénol) 0,900 900
* Fumonisines B1 + B2 5 5.000
* Ochratoxines 0,050 50
* Aflatoxines 0,002 2
* Vomitoxines 0,200 200
----- -----
AUTRES ELEMENTS ----- -----
* Mélamine Interdiction Absolue
* Acide Cyanurique

Interdiction

Absolue

----- -----
TAUX DE CALCIUM & DE PHOSPHORE CONSEILLES  (Ces éléments sot souvent les responsables de calculs dans les reins et de cristaux de stuvite) : ----- -----
* Calcium maxi 0,5 % à       1 %
* Phosphore maxi 0,5 % à   0,8 %
* Les eaux de source sont très calcaires en majorité donc à éviter. ----- -----

QUI  PEUT ADHERER A LA SNAC ?       Extrait des statuts :

* Eleveur de chats ou de chiens de race ou simple particulier propriétaire d’animaux de compagnie.

* Vétérinaire libéral en activité avec attestation de confidentialité.

* Scientifique exerçant son activité dans le domaine de la nutrition ou de la santé animale (université, CNRS, écoles d'agriculture) avec attestation de confidentialité.

 NE PEUVENT PAS ADHERER A LA SNAC

 * Les clubs et/ou associations Canins/Félins

* les personnes ayant des activités dans le domaine de la production et/ou de la commercialisation de produits alimentaires pour animaux.

* les personnes ayant des fonctions de conseil ou quelque relation que ce soit avec des entreprises ; ou des particuliers ayant des activités dans le domaine de la production ou de la commercialisation de produits alimentaires pour animaux.

 COMMENT ADHERER A LA SNAC :  

Il vous suffit de retourner notre bulletin d'adhésion ici : snac.association@orange.fr   - ce bulletin d’adhésion se trouve aussi sur notre site web (http://www.croquettes-chats-chiens.com/adhesion.htm)    à la page "adhésion" avec votre  règlement de 40 € uniquement par virement à l'ordre de la SNAC (le RIB est joint).   Pour la Belgique et la Suisse également.

LES SERVICES  DE LA SNAC A SES ADHERENTS  :  

*** Le principal service de la SNAC à ses adhérents est la communication des synthèses et/ou conclusions des analyses faites par le laboratoire recommandé par le Ministère de l'Agriculture. Vous serez les seuls à être informés et à avoir des détails sur les marques de croquettes que vous envisagez peut-être de donner à vos animaux, à la lumière des résultats de ces analyses.  

Dès votre adhésion, nous vous donnerons les noms des marques et gammes contenant ou ne contenant pas de mycotoxines, ou/et de Mélamine et/ou Acide Cyanurique selon ce que nous avons demandé comme recherches aux laboratoires.   Une recherche en mycotoxines coûte à l'association 250 à 300 €uros. Une analyse avec en plus la recherche de Mélamine et d'Acide cyanurique  450 Euros.  Rejoignez-nous et nous pourrons ainsi faire le travail d’analyses que ne font pas les producteurs de «croquettes» alors que la législation les y oblige.

 *** Si vous adhérez, vous aurez accès à notre Forum Privé et verrouillé. Véritable lieu d’échanges et de discussions ; il vous apportera des conseils très sérieux, avec des informations mises à jour quotidiennement et de très nombreux témoignages dramatiques de nos adhérents. Les adhérents de la SNAC obtiennent des remises chez notre distributeur-importateur. Ce qui vous rembourse largement votre adhésion.

 *** Vous aurez en permanence accès à des informations concernant l’alimentation animale.  Par exemple article de l'AFSSA de Décembre 2006 et des plus récents tels que :   "les tissus prélevés ont fait l'objet d'un examen macroscopique et microscopique. L'utérus était oedématié, hyperémique et hyperplasique avec un endomètre pulpeux et congestif.  Le cervix et le vagin présentaient de nombreuses cellules métaplasiques. Quant aux ovaires, il a été  possible de noter une hyperémie, mais également une atrésie folliculaire. Au vu de ces observations, il n'est pas possible d'écarter formellement l'éventuelle responsabilité d'une contamination même faible des aliments pour carnivores utilisés par les femelles potentiellement reproductrices dans la survenue de troubles de la fécondité en élevage (œstrus prolongé, kystes ovariens, pyomètre,  etc.). » (Rapport AFSSA p.54)

*** Enfin, vous aurez accès à des résultats d'autopsies d'organes de nos animaux ayant consommé des aliments contenant des mycotoxines ou autres produits dangereux.

*** Vous constaterez, à la lecture des résultats des analyses effectuées par la SNAC, que des marques très connues contiennent des quantités inimaginables de substances très dangereuses  qui s'y trouvent souvent à des taux supérieurs aux Normes pour les animaux de ferme.

*** Selon le rapport de l’AFSSA (cité plus haut)- et concernant les naissances chatons/chiots : * La Zéaralénone est une mycotoxine ayant des propriétés oestrogéniques, produite par plusieurs espèces de moisissures du genre Fusarium se développant dans les céréales (maïs surtout + glutens idem +  orge + blé + avoine......)».  Elle induit de nombreux problèmes de reproduction.

TRES IMPORTANT

Vous lirez dans la presse spécialisée (dont certains titres appartiennent à des fabricants de pets-food) que de très nombreux aliments que nous incriminons sont excellents (???)  pour nos chiens et chats ; une célèbre certaine marque de croquettes qui se recommande de la FEDIAF (dont le président est un professeur de l'École Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort leur partenaire) a fait passer une lettre de désinformation aux éleveurs tendant à les tromper sur les taux réels à ne pas dépasser. 1 EXEMPLE parmi tant d'autres : les Normes Européennespour animaux de ferme indiquent qu’il ne faut pas dépasser les 100 µg/kg pour la zéaralénone ; cette marque et la FEDIAF (qui sont partenaires…) vous racontent que c’est 200 µg/kg, alors que ce sont les Normes Européennes d’août 2006, soit seulement 100 µg/kg, qui prévalent sur ce que disent ce professeur et cette marque. Pas de nouvelles Normes depuis - et encore moins pour les animaux domestiques (chats/chiens), que nous demandons maintenant depuis 2007  !

Il est important de savoir que, selon un autre professeur, spécialiste en toxicologie et sécurité des aliments en nutrition animale à l'École Nationale Supérieure d'Agronomie de Toulouse, Mme Annie LESZKOWICZ, les félins sont bien plus petits que les animaux de rapport pour lesquels la norme est de 100 µg/kg : de plus, il leur manque 2 enzymes capables de favoriser l’élimination des dites toxines, et il n’ont pas la même acidité que le porc au niveau de l’estomac et des urines. Alors ATTENTION ! Ne croyez pas tout ce qu’ils vous disent – D’ailleurs ils vous diront également que notre association est dirigée par des paranoïaques !!! Quelle belle défense que d’insulter notre association qu'ils n'ont par ailleurs jamais osé attaquer en justice…

LES MEMBRES DU BUREAU DE NOTRE ASSOCIATION sont =  

Fondatrice & Présidente depuis 2007 : Mme Anne-Charlotte PONCET

Fondateur & Président d'honneur : M. Jean-Pierre MOUGIN

Vice-P°résidente : Mlle Nadeige GRENIER

Secrétaire générale : Mme Christine BELEY

Trésorière : Mme Corinne SOUSTELLE

Préservons la santé de nos animaux de compagnie et sachons ce que nous mettons dans leurs gamelles !   

QUESTIONS / /REPONSES

Q : à quoi servira le montant de mon adhésion ?

R : depuis la création de l’association la quasi intégralité des cotisations a permis d’effectuer -  de fin 2007  à 2016 - une somme de plus de 100.000 €uros d'analyses - Ainsi depuis  Octobre 2007,    95 %  des adhésions ont permis la réalisation desdites analyses. Le reste a été dépensé essentiellement en frais d’expédition pour l’envoi des lots de croquettes aux laboratoires pour analyses et autres frais de fonctionnement.  De plus, la SNAC  mène des campagnes d’information auprès des éleveurs et des particuliers.

Q : Pourquoi ne puis-je pas communiquer les résultats d’analyses à des amis ?

R : Les analyses coûtent extrêmement cher. Il faut compter un minimum de 250 à 300 €uros pour une analyse de recherche en mycotoxines et 450 Euros, si nous demandons également la recherche de Mélamine et d’Acide Cyanurique. Nous avons besoin d'adhérents et si vous diffusez nos résultats, les adhérents seront moins nombreux et nous ne pourrons donc plus continuer notre œuvre de service public.

Q : Pourquoi effectuez-vous tant d’analyses ?

R : Il existe de nombreuses marques de coquettes, et chaque marque propose de nombreuses gammes. De plus, nous faisons attention aux numéros de lots. En effet, en particulier pour les croquettes qui contiennent des céréales et qui  poseront toujours des problèmes ! De plus, les marques changent très souvent de gammes (presque toutes les années). Et nous devons tout recommencer.

Q : Comment puis-je soutenir l’action de la SNAC ?

R : En adhérent, bien sûr ! Mais aussi en faisant connaître notre action auprès de tous ceux qui sont sensibles au bien être des animaux et des hommes !   Pour cela, il suffit d'imprimer ces pages et de les diffuser le plus possible. A vos vétérinaires, dans les expositions, à vos clients, amis et relations....etc.... NOUS COMPTONS SUR   VOTRE SOUTIEN ! REJOIGNEZ-NOUS.

QUELQUES TEMOIGNAGES DRAMATIQUES de nos membres :

 ***  Ma fille n’a plus de portée depuis 3 ans, les chattes avortent à chaque fois, la dernière fois datant de septembre 2007 pour deux chattes, dont une sans race mais nourrie de la même façon. Elle n’a eu qu’une portée : sur 6 chatons, 4 sont morts presque immédiatement, alors qu’il n’y avait eu aucun problème de mise bas pour la mère. Comme tout le monde nous disait que c’était normal de perdre beaucoup de chatons chez les persans, elle n’a pas fait de relation avec une quelconque maladie ou l’alimentation, elle a simplement pensé que c’était la fatalité ?  Depuis le changement de nourriture, croquettes conseillées par la SNAC , les chats ont repris du poids et ont une fourrure beaucoup plus belle et abondante. Ils sont également  beaucoup plus actifs qu’auparavant. Edith, Vienne (86)

 *** C’est en 2003 que le drame s’est déroulé. En une journée ma chienne Hermeline, la « matriarche » qui était âgée de 10 ans et demi et en bonne forme, nourrie avec la marque de croquettes xxxxx, s’est mise à vomir et s’est affaiblie jusqu’à à ne plus pouvoir marcher. Elle a été amenée chez le vétérinaire qui a pratiqué une échographie et diagnostiqué une insuffisance rénale aiguë par empoisonnement alimentaire, les 2 reins étaient fichus en moins de 24 heures. J’ai été obligée de prendre une décision très difficile naturellement.  Les analyses de sang n’ont révélé aucune trace des poisons habituels tels que mort aux rats ou médicament.  Cet empoisonnement ne pouvait donc être dû  qu’aux croquettes.  Violaine, Marne (51).  

*** Au cours de ces dernières années (surtout entre 2006 et 2008) j'ai eu d'énormes problèmes dans mon élevage de chats persans. Mes 6 jeunes femelles n'ont plus jamais eu de chatons. Elles avaient des chaleurs à répétition et, malgré les saillies de mes 3 mâles, elles restaient vides. Ou bien elles faisaient métrites sur métrites, ou encore avortaient, ou mettaient à terme des chatons mort-nés ou difformes.  Mes 3 mâles sont également devenus moins prolifiques jusqu’à  devenir stériles définitivement à ce jour. Après Août n'obtenant toujours pas de résultats avec mes femelles malgré de nombreux traitements, femelles âgées alors de 2 ans et  actuellement stérilisées,  car elles avaient une hyperplasie glandulokystique (utérus dans un état épouvantable) et les dégâts causés par les mycotoxines sont irrémédiables. Le vétérinaire ayant pratiqué ces interventions a donc prélevé (à ma demande)  2 utérus et les a mis immédiatement dans des flacons stériles. J'ai envoyé à un laboratoire spécialisé ces 2 utérus pour recherche de mycotoxines dans les tissus. Le résultat des analyses confirme bien la présence de mycotoxines. J'ai également eu des décès de jeunes chatons sans aucune explication médicale. Avec le retard, je pense qu'il est clair que ces cancers d'organes étaient dus aux mycotoxines comme décrit dans plusieurs revues scientifiques.  Anne-Charlotte Poncet,  Alpes-Maritimes (06).  

*** Au mois d’avril dernier, j’ai perdu ma chatte Zoé, Sacré de Birmanie LOOF, de manière brutale, en à peine 3 jours, un problème rénal l’a emportée.  Je l’ai amenée chez mon Vétérinaire. Après tout un tas d’examens, les résultats dramatiques tombèrent = son taux de créatinine était 10 fois supérieur à la normale et son taux d’urée beaucoup trop élevé ; ses chances de survie étaient donc infimes. Mon Vétérinaire a tenté de l’opérer le lendemain - mais il s’est rendu compte qu’elle n’avait plus qu’un seul rein épuisé et beaucoup trop gros. Il nous a donc fallu accepter de la laisser partir pour lui éviter plus de  souffrances. Il faut savoir que Zoé n’avait que 3 ans et 9 mois et d’après le Vétérinaire avec des croquettes adaptées elle aurait pu vivre plus longtemps. Delphine, Oise (60).  

***  de Chantal (1) = J’ai eu de tels problèmes avec les croquettes (de la marque xxxxx), décelés en cours d’une portée de chiots Léonbergs nés le 26 octobre 2006, que j’ai arrêté mon élevage, n’arrivant pas à me remettre de toutes les conséquences qui ont suivi.  Les choses sont allées de mal en pis, la chienne a perdu l’appétit, alors qu’elle allaitait, elle dépérissait malgré tous les soins. Puis un chiot, puis deux, puis trois … tour à tour tombèrent très  malades. Au final,  il restait seulement 4 chiots atteints sur le plan pulmonaire digestif, urogénital -examens très poussés à l’appui. J’ai dû faire euthanasier 1 jeune à 6 mois, j’ai gardé 2 Léonbergs atteints et 2 autres ont été adoptés par des amis, car ce sont des soins tous les jours pour les maintenir en vie. Chantal, Meuse (55).  

*** de Chantal (2) = Voici mon nouveau témoignage. Je pense devoir aujourd'hui apporter le bilan très positif de la santé de mes compagnons. Le départ  fut, bien évidemment,  l'aide immédiate et constante d’Anne-Charlotte Poncet. La SNAC n'était pas encore structurée lorsque j'ai eu mes plus gros soucis sur ma portée. Depuis, et au vu des résultats, je pense que tous les renseignements apportés aux adhérents sont des plus importants. Je ne donne plus aucune marque de croquettes qui ne soient analysées et depuis je dois dire que "tout va bien" : chats et chiens ont retrouvés leur santé (pour les moins touchés) et côté chats, j'ai une très belle portée ce printemps tout à fait inespérée !   Il faut être : vigilant, responsable, ne pas lésiner sur la question finances !!!! L’association SNAC, par son œuvre, aidera même ceux qui pensent être mal partis ....  Ceci est un témoignage personnel et positif pour être sortie victorieuse d'une sacrée galère !  Chantal, Meuse (55)  

*** Oui tout va mieux, beaucoup mieux depuis que j’ai suivi les conseils de la SNAC. En 2007, j'ai eu des portées difficiles avec des chatons qui mouraient sans raison précise, du jour au lendemain. C’est à dire des chatons qui prenaient leur biberon le soir à 23 heures et que je retrouvais mourant le matin à 7 heures.Depuis que j’ai suivi les conseils alimentaires de la SNAC ,  plus aucune métrite, plus de chatons putréfiés, plus d'abdomens ouverts, plus de monstres  comme la dernière portée catastrophique  qui est née en octobre 2007.Mes chattes mettent bas comme avant c'est-à-dire assez facilement ; avant j'avais une césarienne sur deux naissances. Forcément il y avait des chatons morts et des horreurs qui ne pouvaient pas  naître de façon naturelle. Depuis 2008 - que je suis les conseils de la SNAC , j'ai eu une portée de 2 chatons, une portée de 4 chatons, une portée de 3 chatons qui sont nés et se sont développés de façon merveilleuse. Ensuite encore une portée de 2 chatons pour lesquels je ne dois pratiquement pas intervenir non plus. Françoise, Hainaut, Belgique.  

*** Je compatis à votre douleur à tous et toutes - voici mon expérience… Depuis que je suis adhérente à la SNAC , 1 nouvelle portée de 5 chatons d'un coup - tous d'une vitalité extraordinaire par rapport aux autres. Petite précision….  depuis quelques mois que je ne donne plus les croquettes xxxxx, tous mes chats ont visiblement pris du poil de la bête, ils sont plus beaux !! Quand je pense qu'en voulant les soigner correctement, je les empoisonnais à petit feu.  Sandrine, Ile de la Réunion.  

*** idem pour moi....une seule portée en début d'année 2008 : tous mes chatons décédés après mise bas très difficile, sans explication, autopsie o.k. car nous ne savions que rechercher exactement…etc... Avec la même chatte, quelques mois plus tard et plus jamais les croquettes de la marque….. cette femelle a eu 6 bébés en pleine forme. D’autres saillies infructueuses durant plus d’une année… après quelques mois avec les croquettes conseillées par la SNAC ,  enfin des bébés!  C'est à se poser de graves questions en effet...   Magali, Suisse.  

*** J'avais un superbe Norvégien noir et blanc que l'éleveuse aurait bien voulu garder comme reproducteur - mais comme c'était le seul noir et blanc de la portée et qu'il m'avait été promis avant la naissance, j’ai pu l’obtenir. Malheureusement,  il est mort subitement et pourtant je l'avais fait examiner quinze jours auparavant ? Je le nourrissais avec ce qu'il y avait de mieux (du moins je le croyais) : la marque xxxx et la marque xxxxx.    Maintenant avec les nouvelles croquettes conseillées par la SNAC , je n'ai plus  de problèmes et tous mes chats sont en parfaite santé. Michelle, Somme (80).

Je n'ai plus demandé d'autres témoignages les années suivantes. Mais vous les retrouverez sur notre forum en vous enregistrant ici : http://www.croquettes-forum.com. Vous y serez les bienvenus.

CONTRE LES CROQUETTES QUI TUENT NOS AMIS A 4 PATTES

REJOIGNEZ-NOUS NOMBREUX !

ET SIGNEZ NOTRE PETITION EN LIGNE EN RECOPIANT CE LIEN SUR MES OPINIONS.COM

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/croquettes-tuent-nos-chats-chiens/27095

RETOUR INDEX

 

Association loi 1901 sans but lucratif - Webmaster Anne-Charlotte PONCET
Copyright Association SNAC - Toute reproduction formellement interdite, texte ou photos,  y compris sur forums.