Association SNAC

Sécurité de la Nourriture pour Animaux de Compagnie

..

.

MENU
::::::::::

 

   ::  Présentation

 

   ::  Statuts

 

   ::  Règlement

 

::  NOS ADHERENTS

   :: CHATONS-CHIOTS    ---   -DISPONIBLES PAR -----     RACES

 

   :: Quelle santé

 

   :: 60 millions de         ---    Consommateurs

 

   :: La Malbouffe --------  --donnée à mon chien


 

 

 

 

MENU
::::::::::

 

  ::  Croquettes Poison

 

   ::  Mycotoxines ----------     (maladies)

 

   ::  Conseils --------------     Alimentation

 

 

  

 

 

 

 

MALADIES
:::::::::::::::

 

   ::  P.K.D

 

   ::  P.I.F.

 

   ::  HCM  &  CMO

 

   ::  Coryza

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

  


 

LES MYCOTOXINES CONTENUES DANS LES CROQUETTES

ET LES GRAVES MALADIES DONT ELLES SONT RESPONSABLES

Lire aussi 60 Millions de Consommateurs que nous avons contacté ! Numéro 426 d'Avril 2007 page 24 - clic ici : 

**********

IMPORTANT ! MAI 2008 ! 

Les utérus de  2 femelles (sur les 4 stérilisées à cause des mycotoxines contenues dans les croquettes) ont été prélevés, mis dans des bocaux stériles et envoyés pour analyses à des laboratoites assermentés. On a trouvé des mycotoxines dans les 2 utérus. Et 2 de mes étalons de 4 et 6 ans sont devenu stériles ! Dernièrement 1 jeune étalon  né chez moi également est décédé d'un blocage des reins ! Qui dira encore que les croquettes ne sont pas responsables ?

Anne-Charlotte Poncet. 

**********

CONTRE LES CROQUETTES QUI TUENT NOS CHATS,  

SIGNEZ LA PETITION - MERCI 

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/nos-chats-chiens-meurent-deviennent-steriles/922

 

Les mycotoxines dans les aliments pour animaux de compagnie

Depuis quelques années, certains propriétaires d'animaux de compagnie s'inquiètent des risques de contamination des aliments qui contiennent des produits céréaliers, dans lesquels les mycotoxines se développent naturellement. 

Les mycotoxines sont des métabolites fongiques toxiques pour les humains et les animaux. Cette inquiétude repose en partie sur les données actuelles sur la toxicité des mycotoxines chez les animaux de laboratoire et de la ferme. La contamination des aliments pourrait être plus grave pour les animaux de compagnie puisqu'ils en consomment pendant plus longtemps que les animaux de la ferme et que, par conséquent, ils risquent davantage une exposition chronique aux toxines.

Les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie admettent que la contamination par les mycotoxines cause de plus en plus de problèmes dans leur industrie. Les ingrédients qui risquent d'être contaminés sont le blé et ses produits, le maïs et ses produits, le tourteau et la pellicule de soja, et bien moindre l'orge ou l'avoine.

Les mycotoxines se développent le plus souvent AVANT  la récolte ; on dit alors *mycotoxines de champ* -  leur concentration dépend alors du climat et de l'environnement naturel, notamment de l'humidité, de la température, du pH et de facteurs comme la sécheresse, et de la croissance d'autres champignons et microbes. Les céréales et les grains de provende peuvent aussi être contaminés pendant le séchage ou pendant leur entreposage. Une fois les aliments contaminés, il est difficile de les débarrasser des toxines.

Les principales mycotoxines qui risquent de contaminer les aliments pour animaux de compagnie sont les aflatoxines, la vomitoxine, la zéaralénone, les fumonisines, et l'ochratoxine A. Trois genres de champignons, Aspergillus, Penicillium et Fusarium (Gibberella), sont le plus souvent en cause dans la contamination par des mycotoxines.
 

LES MYCOTOXINES  ET LES GRAVES MALADIES QUI SONT LIEES

Détection : L’examen mycologique d’un aliment ou d’une matière première permet de savoir s’il y a moisissure. Cependant, il peut y avoir mycotoxine sans moisissure car les toxines sont généralement plus résistantes. C’est pourquoi il est préférable de réaliser une recherche de mycotoxines. Cette analyse est coûteuse ; il faut donc cibler ses recherches en fonction des troubles rencontrés (tableau III). On prélève de l’aliment en 10 points différents (environ 2 kg au total). On envoie ce mélange à un laboratoire d’analyse spécialisé. Nous pouvons vous renseigner.

Tableau II : Principales mycotoxines rencontrées
Groupe de mycotoxines Symptômes
Acide Cyanurique

La plus toxique de la famille des Alternaria qui est une mycotoxine DE CHAMPS qui continue ensuite à se développer au niveau du stockage. L'ACIDE TENUAZONIQUE est responsable des problèmes suivants : convulsions digestives, hémorragies intestinales, hyper salivation, vomissements.

Aflatoxines Atteinte hépatique  - Hémorragies
Immunodépression - Baisse de performances - Carcinogenèses
Ochratoxines Diarrhées - Dysfonctionnement rénal avec augmentation de la consommation d’eau
Baisse de croissance - Lésions du foie, des reins et de la vessie - Modifications hématologiques
Zéaralénone Truie :
  • Œdème de la vulve et du vagin  - Prolapsus vaginal ou rectal - Hypertrophie de l’utérus - Atrophie des ovaires - Diminution de la prolificité - Avortements - Infertilité -  Retours en chaleur avec cycles décalés, refus de saillie.
  • Verrat

  • Tuméfaction de la chaîne mammaire - Œdème du prépuce - Atrophie testiculaire - Anomalie de semence
  • Porcelet

  • Inflammation voire nécrose de la vulve et de la chaîne mammaire - Splay leg - Mortalité sous la mère
  • Trichothécènes-B

    DONS

    Troubles digestifs (vomissements, diarrhées) - Anorexie - Hémorragies - Lésions buccales et dermiques  
    Dépression immunitaire - Modifications hématologiques - Baisses de croissance - Augmentation de l’IC - Nécrose de la queue chez les porcelets (lait contaminé par T2)
    Fumonisines Œdème pulmonaire - Nécrose du pancréas
    Atteinte hépatique - Troubles sanguins

     

    Tableau III : Troubles induits par les mycotoxines

    Prévention

    Elle a pour objectif de limiter le développement des moisissures. Cela dépend notamment de la récolte et du stockage ; ainsi, il faut récolter des grains arrivés à maturité, de préférence par temps sec. Le matériel de récolte et de stockage doivent être propres : pas de contamination du matériel et si possible, pré nettoyage des céréales pour enlever les moisissures. La cellule doit bien entendu être propre et subir un vide sanitaire au moins une fois par an avec nettoyage.

    Une céréale récoltée doit être ventilée pour refroidir. La température a une très grande importance car une céréale refroidie se conserve mieux. Vérifier la température tout au long du stockage.

    Certains produits sont difficiles à ventiler parce que l’air peut difficilement circuler. C’est le cas notamment du tourteau de soja. On doit alors avoir recourt au transilage.

    Certains produis peuvent être utile pour maîtriser la conservation des céréales. C’est le cas des antifongiques. Ces produits en aucun cas ne luttent contre les mycotoxines déjà présentes mais empêchent le développement de nouvelles moisissures. Souvent d’un coût moins élevé que les fixateurs de mycotoxines, elles sont une aide à la prévention. 

    En cas de pollution

    Il faut, si possible, ne pas utiliser la céréale incriminée, notamment dans l’aliment truie et porcelets. Une céréale contaminée pourra être utilisée en engraissement à condition de la diluer fortement dans le reste de la ration. Sinon, on risque de voir apparaître des refus alimentaires.

    Les antifongiques, comme nous l’avons vu plus haut, n’ont aucune action sur les mycotoxines. Seuls des agents capables de fixer, de désactiver, d’absorber ou d’adsorber ces mycotoxines sont efficaces. Tantôt composé de levures, tantôt de parois de levures, d’enzymes et/ou d’argiles, elles ont une action spécifique selon les toxines. Souvent d’un coût important, on les utilise lorsque l’aliment est contaminé. 

    Conclusion

    De nombreux articles sur le thème des mycotoxines paraissent actuellement (AFSSA Décembre 2006). Jusqu’alors sous-estimées, les mycotoxines provoquent des troubles majeurs en production porcine et animaux domestiques. Ce sujet semble d’autant plus d’actualité depuis 3-4 ans . En effet, un temps et une céréale humides au moment de la récolte sont des facteurs de risque importants.

    QUELQUES AUTRES PRECISIONS SUR LES MYCOTOXINES

    ACIDE TENUAZONIQUE

    La plus toxique de la famille des Alternaria qui est une mycotoxine DE CHAMPS qui continue ensuite à se développer au niveau du stockage. L'ACIDE TENUAZONIQUE est responsable des problèmes suivants :  convulsions digestives, hémorragies intestinales, hyper salivation, vomissements.   

    AFLATOXINES B1

    Carcinogenèses - Atteinte hépatique – Hémorragies – Immunodépression - Baisse de performances - L'aflatoxine est une mycotoxine. Mais qu'est-ce qu'une mycotoxine ?
    Les mycotoxines sont des substances produites par les moisissures, qui peuvent être toxiques ou nuisibles chez les animaux mais aussi chez les humains. Les mycotoxines causent des toxicités aiguës et chroniques. Certaines d'entre elles
    sont cancérigènes.
    Quelques mycotoxines sont également muta - géniques (capables de causer des mutations) et tératogéniques (capables de causer des défauts de formation des embryons). L'aflatoxine B1 est le membre principal de la famille des mycotoxines et a un pouvoir cancérigène extrêmement élevé.

    OCHRATOXINE A

    Lésions du foie, des reins et de la vessie  - Diarrhées - Dysfonctionnement rénal avec augmentation de la consommation d’eau - Baisse de croissance - Modifications hématologiques - L'ochratoxine A (OTA) est une mycotoxine produite par des moisissures des genres Aspergillus et Penicillium. C'est un contaminant alimentaire retrouvé essentiellement dans les céréales (blé, maïs, seigle, orge), mais aussi dans les abats et les viandes d'animaux nourris avec des aliments contaminés, ainsi que dans le café, le cacao, les haricots et les fruits secs. Après avoir éliminé toutes les causes possibles l'OTA est maintenant considérée comme l'agent causal principal de la néphropathie endémique des Balkans (NEB) - Il s'agit d'une tubulonéphrite interstitielle d'évolution lente, très souvent associée à des tumeurs du tractus urinaire. En plus de la néphrotoxicité et de la cancérogénicité, l'OTA est immunosuppressive, génotoxique, et tératogène, elle perturbe également le métabolisme glucidique et la coagulation sanguine. Mais les effets toxiques les plus à craindre sont la néphrotoxicité, la tératogenèse et la cancérogenèse.

    TRICHOTHECENES

    Troubles digestifs (vomissements, diarrhées) -  Anorexie – Hémorragies - Lésions buccales et dermiques - Dépression immunitaire - Modifications hématologiques –  

    FUMONISISNES    Nécrose du pancréas - Atteinte hépatique - Œdème pulmonaire - Troubles sanguins

    ZEARALENONE

    Diminution de la prolificité – Avortements – Infertilité - Retours en chaleur avec cycles décalés – Œdème de la vulve et du vagin  - Prolapsus vaginal ou rectal - Hypertrophie de l’utérus - Atrophie des ovaires –

    TABLEAUX DES MYCOTOXINES ET DE LEURS EFFETS Par le Professeur Annie Leszkowitcz de l'Ecole Vétérinaire de Toulouse

    MYCOTOXINES EFFETS
    ***** *****
    AFLATOXINES HEPATOXIQUE
    OCHRATOXINES  NEPHOTOXIQUES
    TRICHOTHECENES TREMORIGENES
    ZEARALENONE OESTROGENIQUES
    AFLATOXINES + OCHRATOXINES CANCEROGENES

    RETOUR INDEX

     

    Association loi 1901 sans but lucratif - Webmaster Anne-Charlotte PONCET
    Copyright Association SNAC - Toute reproduction formellement interdite, texte ou photos,  y compris sur forums.